Macron ne prévoit pas de grand soir fiscale, mais un big bang de réformes structurelles

Emmanuel Macron ne prévoit pas de faire des réductions d’impôt rapides et conséquentes pour relancer l’économie Française qui peine à redémarrer – s’il gagne l’élection présidentielle il souhaite en revanche se lancer dans une gigantesque réforme structurelle pour renforcer la croissance à long terme, a déclaré son conseiller économique.

Macron, grand favori des sondages pourrait se retrouver en face de Marine Le Pen au deuxième tour.

Ancien banquier d’investissement qui a occupé le poste de ministre de l’économie du président socialiste François Hollande pendant deux ans, Macron veut stimuler la croissance grâce à une main-d’œuvre plus qualifiée et affirme que la réduction du deuxième déficit budgétaire de la zone euro est la clé pour retrouver la crédibilité.

Continuer la lecture de « Macron ne prévoit pas de grand soir fiscale, mais un big bang de réformes structurelles »

Améliorer la rentabilité de ses investissements immobiliers

rentabilité immobilier
Malgré un environnement économique au dynamisme modéré et une croissance démographique timorée le marché immobilier et la demande immobilière est en reprise. La viabilité des investissements locatifs est toutefois précarisé par un environnement juridique qu’on peut qualifier d’instable. Bien que la loi Alur vienne clarifier certains points, elle apporte également son lot de lourdeurs administratives supplémentaires pour les bailleurs. Le plafonnement des loyers est une autre illustration du carcan juridico-politique qui vient s’immiscer dans la vie de l’investissement locatif. Si l’encadrement des loyers ne concerne pour l’instant que Paris, l’exécutif réfléchit toutefois à élargir ces mesures aux grandes villes de France avec la création d’observatoires de loyers mis en place pour mesurer et surveiller le marché de location tout ceci pour « examiner l’opportunité » de fixer des plafonds de loyer, une perspective qui a de quoi contrarier les propriétaires. Continuer la lecture de « Améliorer la rentabilité de ses investissements immobiliers »

Déclaration de revenus 2016

impots 2016
La fiscalité française est souvent jugée complexe et changeante, mais nul n’est censé ignorer la loi. La maîtrise des nouvelles mesures vous permettra de déclarer vos impôts dans les règles de l’art. Pour 2016, deux nouveautés de taille : la télédéclaration devient progressivement obligatoire et les moins-values boursières sont déductibles des plus-values sans abattement.

Télédéclaration imposée pour les ménages aisés

Pour la première fois cette année, certains ménages, les contribuables les plus aisés, ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse 40 000 euros (montant figurant sur votre avis d’imposition 2015) doivent télédéclarer leurs revenus. Le site mis en place par l’administration fiscale s’est considérablement amélioré. Passé les premières réticences, ce mode de communication imposé par Bercy peut même vous faciliter la vie. En déclarant vos revenus sur Internet, Vous n’avez plus besoin d’attendre la réception de votre déclaration papier pour vous lancer.

Continuer la lecture de « Déclaration de revenus 2016 »

Vacances fiscales au Panama annulées

panama papers
La justice française a annoncé ce lundi 4 avril l’ouverture d’une enquête préliminaire pour fraude fiscale aggravée après la fuite de quatre décennies de documents issues d’un cabinet d’avocats panaméen spécialisé dans la création de sociétés offshore réputées « anonymes ».

L’évasion fiscale à grande échelle révélée dans les documents publié par l’ICIJ « est susceptible d’intéresser les contribuables français » a révélé le bureau du procureur financier français dans un communiqué. François Hollande c’est quant-à lui réjouit de la publication de ces informations pour ensuite promettre que les révélations vont conduire à des « poursuites judiciaires » en France.

Continuer la lecture de « Vacances fiscales au Panama annulées »

Etienne Bertier l’Interview

etienne bertier

Etienne Bertier, patron français ex-secrétaire général d’EDF et ancien PDG d’Icade, est l’invité d’ActuBancaire, il revient pour nous sur son actualité de conseiller spécial sur des grosses opérations de Fusac et plus généralement sur l’évolution du marché de l’énergie en Europe.
ActuBancaire :
Vous avez développé une pratique européenne de lobbying sur la question de la régulation des marchés de l’énergie, mais aussi et surtout dans le M&A dans les secteurs de l’énergie et de l’immobilier et pourtant… vous n’êtes pas une banque.

Continuer la lecture de « Etienne Bertier l’Interview »

L’exode des riches

De nouveaux chiffres publiés cette semaine suggèrent qu’un nombre croissant de français à haut revenus quittent le pays, tandis que plusieurs observateurs blâme un taux d’imposition trop élevé parlant d’une véritable « fuite de capitaux ».

Un total de 3 744 personnes ayant gagné 100 000 euros par an ou plus ont quitté de France en 2013, une augmentation de 40 pour cent par rapport à 2012 selon l’office national de collecte des impôts.

En outre, 659 personnes ayant gagné 300 000 euros ou plus sur un an ont dit « au revoir » en 2013, une hausse de 46 % sur l’année précédente. Par comparaison, le taux de migration sur l’ensemble Français en 2013 a augmenté de 6 % seulement. Continuer la lecture de « L’exode des riches »

Baisse d’impôts à venir en 2016 selon Hollande

Le Président Français Francois Hollande a promis aux ménages qu’ils bénéficieraient de réductions d’impôts l’an prochain, « quoi qu’il arrive », grâce à une reprise de la croissance économique.

« Il y a déjà des réductions d’impôts à venir… Je veux continuer La croissance économique sera plus forte en 2016. Donc il y aura des baisses d’impôts en 2016, quoi qu’il arrive, » a déclaré Hollande aux journalistes lors d’un voyage de presse dans le sud-est.

« L’ampleur de la coupe dépendra du taux de croissance, que nous pouvons réaliser en 2016, » a-t-il dit, confirmant des propos tenus dans une interview avec les quotidiens régionaux publiés durant la nuit.
Continuer la lecture de « Baisse d’impôts à venir en 2016 selon Hollande »

La restructuration bancaire va amplifier la récession économique

Le plan retenu par le gouvernement, en accord avec les autorités européennes, est plus radical que le premier, rejeté par le Parlement chypriote. Il fait craindre la fin, en Europe, du dogme « too big to fail« .

Chypre a choisi. Le gouvernement chypriote a voulu faire échapper ses concitoyens, mais surtout les non-résidents, essentiellement russes, à une taxe bancaire, incluse dans la première ébauche du plan d’urgence rejeté par le Parlement de Nicosie. Le gouvernement a donc opté pour une solution qui concernera moins de déposants, mais dont le coût sera encore plus élevé pour ceux qui seront concernés. Continuer la lecture de « La restructuration bancaire va amplifier la récession économique »

Investir dans le forex, mais pas n’importe comment

forex

De par ses nombreux atouts, le marché des devises, ou Forex (Foreign Exchange), séduit de plus en plus les particuliers. Les offres de courtage pullulent, appâtant le chaland attiré par le puissant effet de levier. Pour éviter les mauvaises surprises, suivez les conseils de professionnels agréés. Continuer la lecture de « Investir dans le forex, mais pas n’importe comment »

La guerre des devises

Shinzo AbeLe premier ministre japonais Shinzo Abe a imposé à la Banque du Japon de franchir un nouveau degré dans son aventurisme monétaire. Plusieurs facteurs ont facilité cette mise sous tutelle de l’institution monétaire nippone : la situation économique du Japon est difficile, mais, surtout, tous les pays, sauf la zone euro, sont entrés dans un nouvel épisode de  » guerre des devises « . Chaque banque centrale tente du mieux qu’elle peut de faire reculer sa devise afin de stimuler son économie.

Les pays en guerre

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, depuis des années, tentent de manipuler leurs changes. Le Japon et la Chine ont récemment repris cette politique. Même la Suisse, contrainte et forcée, a adopté des mesures fortes et payantes pour juguler la hausse de sa devise, portée par la montée de l’aversion au risque lors de la crise souveraine en Europe. La zone euro ne serait pas totalement absente de ces arrière-pensées, quoi qu’en dise la Banque centrale européenne (BCE). Continuer la lecture de « La guerre des devises »