Changer de banque : une tendance de plus en plus forte

Banque de FranceUne étude publiée par le cabinet Ernst & Young et intitulée « comprendre le comportement client dans la banque de détail » qui donne un éclairage nouveau sur le rapport entre les clients et leur banque, notamment en matière de fidélisation.

Les clients des banques européennes sont aujourd’hui plus enclins à changer de banque ; les programmes de fidélisation constituerait une réponse à développer.

L’étude a été réalisée auprès de 6.140 clients de banques de détails en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et au Royaume-Uni. Concrètement, cette enquête a été conduite par Ernst & Young sous forme d’un questionnaire Internet entre le 25 août et le 3 septembre 2009. Un panel de 6.134 européens a été consulté : 1.020 Français, 1.003 Anglais, 1.004 Allemands, 1.022 Espagnols, 1.005 Italiens et 1.080 Belges.

D’après l’étude les conditions objectives d’une migration bancaire plus facile semblent aujourd’hui réunies du fait de la crise actuelle et de l’agressivité des nouveaux entrants sur le marché de la banque en ligne.

Changer de banque : des mentalités différentes en Europe

De fortes disparités existent entre les pays européens : Alors qu’en Espagne et en Italie, les clients semblent prêts à changer d’établissement (le pourcentage s’élève respectivement à 20% et 14%), ce taux n’atteint que 6% pour la France et la Belgique.

Changer de banque en France

En France, la fidélité à l’établissement principal reste une réalité.

Le haut niveau d’épargne pousse les foyers à rechercher au sein de leur banque des placements financiers très sécurisés plutôt que de passer chez un concurrent.

Cependant, le besoin de confiance et de sécurité exprimé par les consommateurs est encore assez peu exploité par les banques dans leurs actions de fidélisation.

De meilleures programmes de fidélisation

A ce titre, cette étude souligne le fait que les programmes de fidélité des banques françaises manquent totalement d’imagination.

L’étude montre également que la crise financière a modifié l’attitude générale des clients vis-à-vis de leur banque.

Et ci ces derniers ne changent pas facilement d’établissement principal, beaucoup agissent néanmoins en vue de diversifier leur portefeuille de produits auprès d’autres institutions, ce qui créé des opportunités pour certains « pure players » dont certains sont adossés à des groupes de référence, tel BforBank avec les Caisses Régionales du Crédit Agricole.

D’autre part, les nouvelles dispositions réglementaires relatives au changement de compte bancaire vont à l’évidence faciliter la volatilité des clients.

Dépenser moins dans la conquête de nouveaux clients pour mieux fidéliser

Les banques vont donc concevoir de nouvelles stratégies de rétention et de fidélisation de leurs clients et pas seulement alimenter des stratégies de conquête et de recrutement de nouveaux groupes de consommateurs.

Ainsi, elles vont devoir intégrer les priorités réelles de leurs clients notamment en matière de mode de vie et de moments de consommation, quand elles définissent leur segmentation.

Changer de Banque en France c’est facile

Boursorama banque

Boursorama Banque Logo

Largement plébiscité par la Presse spécialisé, Boursorama est l’exemple même d’un pure-player qui a su saisir les opportunités que lui laissaient les banques traditionnelles.

Avec Boursorama votre carte bancaire est gratuite, les frais bancaires sont moins chers ou équivalents à ceux de la concurrence.

Cerise sur le gâteau, c’est Boursorama qui s’occupe des démarches pour quitter votre ancienne banque. Une réelle opportunité pour ceux qui veulent changer de banque. Une offre à connaître : Demandez à vous faire parrainer et recevez 60€ à l’ouverture de votre compte

Fortuneo

Logo Fortuneo banque

Récemment Fortuneo s’est lancée dans la banque en ligne en 2009, et est venu concurrencer rapidement Boursorama. Fortuneo a rapidement su se classer dans le palmarès des banques les moins chères.

Là aussi tout a été conçu pour faciliter les démarches puisque Fortuneo se propose de s’occuper des changement de domiciliations des comptes. Fortuneo – Arrêtez de banquer : Pourquoi payer ce que vous pouvez avoir gratuitement? Cartes bancaires gratuites avec Fortuneo

En synthèse, l’étude insiste sur le fait qu’il existe en Europe un mécontentement limité mais croissant vis-à-vis des banques principales qui considèrent trop souvent la fidélité de leurs clients comme un acquis.

Or, l’idée même de banque principale tend aujourd’hui à s’éroder. Cet état de fait justifie les réflexions actuelles de nombreux établissements pour conserver à la fois l’accessibilité liée au multicanal et le maintien d’ une relation personnalisée maintenue au travers du réseau d’agences.

2 réflexions sur « Changer de banque : une tendance de plus en plus forte »

  1. Par aileurs, changer de banque, pour une banque en ligne ou une banque traditionnelle, a été largement facilité depuis 2005 avec le principe de gratuité de clôture des comptes.

    De même, certains outils ont été mis à la disposition des particuliers dont un « Guide de la Mobilité* » (informations destinées à présenter les différentes étapes à suivre) , une série de fiches pratiques (contenant les tâches à effectuer, des modèles de lettres) et la prise en charge gratuite par certaines banques des formalités de changement.

    Changer de banque est devenu encore plus aisé depuis le 1er novembre 2009, suite à l’engagement pris par les banques traditionnelles et les banques en ligne de mettre en place un nouveau service d’aide à la mobilité. Selon la Fédération Bancaire Française*, ce service comporte les caractéristiques suivantes :
    – mandat confié à la nouvelle banque afin de soulager le client dans les formalités nécessaires pour changer de banque ;
    – identification par la banque quittée de toutes les opérations automatiques devant être prises en compte afin de changer de banque ;
    – garantie de délai quant au transfert des prélèvements et virements permanents afin d’éviter les déconvenues à ce titre ;
    – engagement de fermeture de l’ancien compte dans un délai maximum. de 10 jours ouvrés.

  2. Les banques ne devraient pas multiplier les tracasseries administratives lorsqu’on désire changer d’établissement, sinon autant avouer que c’est parce que les clients sont captifs qu’ils restent! Pas de quoi pavoiser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *