Sondage – Les PME et la crise financière

Dans le précèdent article, plusieurs analyses économiques démontraient que les PME souffraient avec les entreprises de la crise financière. Une étude Ifop réalisée pour KPMG en octobre 2008 révèle comment les patrons d’entreprise perçoivent ces difficultés.
Cette étude a été réalisée fin septembre 2008 auprès de 402 dirigeants d’entreprises françaises de 20 à 250 salariés :

– 50% des patrons d’entreprises de 20 à 50 salariés  et 57 % pour les entreprises de 50 à 250 salariés anticipent un impact négatif de la crise sur leurs résultats financiers 2008.
– 53 % des patrons sont convaincus que cette crise sera contenue au premier semestre 2009 mais 45 % d’entre eux prévoient néanmoins une prolongation de la crise sur toute l’année 2009. Pourcentage qui monte à 57 % dans le secteur de la construction.
– 86 % des patrons de PME (92 % pour le seul secteur de l’industrie) pensent que les banques resserreront les conditions d’accès aux crédits.
– 43 % des dirigeants pensent que leur banque leur demandera plus de garanties face aux besoins d’investissement,
– 10 % avouent que leur banque a déjà formulé ses exigences en 2008
-Majoritairement, les chefs d’entreprises vont réexaminer en priorité leur trésorerie et leurs lignes de crédit (60 %, et 68 % dans l’industrie),
– 56 % feront le choix en 2009 de mieux communiquer avec leur banquier et 42 % (54 % pour les sociétés de 100 à 250 salariés) vont étudier les conditions des banques concurrentes.
– 37 % des patrons (jusqu’à 47 % en région parisienne) sont prêts à changer de banque principale ou à se multibancariser si les conditions sont trop contraignantes.

Et vous qu’en pensez-vous aujourd’hui?

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude sur le site de l’IFOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *