Mariage homosexuel et famille – la Famille en France aujourd’hui

Dans une période où les politiques et les français se posent des questions sur le mariage et la famille. Le Haut Conseil français de la Famille  (HCF) s’est intéressé aux données statistiques concernant la famille et ses évolutions afin de donner une image la plus réaliste possible de la situation démographique en France et prévoir ses effets futurs, notamment en matière de financement des retraites et de la dépendance.

La population française

Selon les tendances récentes, la population française continuerait à croître (environ de 130 000 personnes par an à partir de 2060) en raison, principalement, de l’excédent migratoire. En effet, même si le nombre d’enfants par femme, de 2 en 2011, est en très légère augmentation (1,99 en 2008), il permet tout juste le renouvellement de la population.

L’analyse par tranche d’âge fait ressortir qu’en 2012, la part des moins de 20 ans représente un quart de la population et diminue régulièrement compte tenu de l’augmentation de celle des 60 ans ou plus. Dans les hypothèses centrales de l’INSEE, à l’horizon 2060, le nombre des moins de 20 ans augmenterait légèrement, mais ils ne devraient plus représenter que 22 % de la population. Cette diminution s’explique notamment par une très forte augmentation du nombre de 60 ans et plus (32 % de la population en 2060). Le problème du financement des retraites par les générations futures reste donc posé.

La part croissante des personnes âgées de plus de 60 ans s’explique notamment par l’allongement de la durée de vie qui s’établit, en 2011, à 78,2 ans pour les hommes et à 84,8 ans pour les femmes. Cela a des conséquences en termes d’entraide familiale, de transferts financiers entre générations et de dépendance.

Concernant la dépendance, le nombre de personnes âgées concernées devrait doubler d’ici 2060. En effet, si la durée de vie augmente régulièrement, l’espérance de vie sans incapacité se réduit. Entre 2008 et 2010, elle est passée de 64,6 à 63,5 années pour les femmes et de 62,7 à 61,9 pour les hommes.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), aide versée sans condition de ressources aux personnes dépendantes âgées d’au moins 60 ans, et qui constitue ainsi un critère de mesure des enjeux que représente la dépendance, a été versée à 1,2 millions de personnes en 2011, pour une durée de perception moyenne de 4 ans et 5 mois pour les femmes et de 2 ans et 11 mois pour les hommes.

Structures familiales

Union et désunion

En France, en 2008, on comptait 15,1 millions de couples, dont 77 % étaient mariés. L’âge moyen du 1er mariage, de 31,8 ans pour un homme et de 30 ans pour les femmes, a augmenté de 2 années en 10 ans (29,8 ans pour les hommes et 27,7 ans pour les femmes en 1998).

La proportion de couples mariés diminue, principalement au profit du PACS. Ainsi, en 2010, lesPACS constituaient 44 % des unions officialisées entre des personnes de sexe différent, tandis que les PACS entre partenaires de même sexe représentaient 5 % de l’ensemble.

Après avoir augmenté entre 2002 et 2007, le nombre de divorces (132 977) a légèrement diminué en 2011. Suite à la réforme de 2004, les procédures de divorce par consentement mutuel, divorce accepté et divorce pour séparation de fait ont fortement augmenté à l’inverse de celle de divorce pour faute qui ne représente plus que 10 % des cas en 2010, contre 40 % 10 ans plus tôt.

S’agissant du PACS, sur l’ensemble des pactes enregistrés depuis 1999, 16 % ont été dissouts en raison d’un mariage dans 34 % des cas, d’une rupture (d’un commun accord des partenaires pour 61 %, à la demande unilatérale d’un des partenaires pour 4 %), ou à la suite d’un décès (1 % des cas).

Composition de la famille

La situation traditionnelle des parents vivant en couple et élevant leurs enfants reste majoritaire, même si les cas de famille monoparentale ou de famille recomposée sont de plus en plus nombreux.

Concernant les familles recomposées, estimées à 590 000 et qui représentent 7,5 % des familles, ce sont le plus souvent les pères qui reconstituent une structure familiale avec un conjoint sans enfant.

Quant aux familles homoparentales, il semble difficile d’en évaluer le nombre. L’INED a estimé, en 2005, que le nombre d’enfants résidant avec un couple de même sexe (le plus souvent, un couple féminin) était de l’ordre de 24 000 à 40 000.

Situation professionnelle des femmes

Le HCF s’est, en dernier lieu, intéressé à la situation professionnelle des femmes. En 2010, plus de 70 % des femmes en couple âgées de 15 à 64 ans sont présentes sur le marché du travail. Le taux d’emploi et le temps de travail (plein ou partiel) varient en fonction du nombre et de l’âge des enfants. Du côté des salaires, des disparités subsistent. Ainsi, en 2009, le revenu salarial moyen des femmes représentait 3/4 de celui des hommes. Cet écart tient d’une part à un volume horaire de travail plus faible et, d’autre part, à des salaires horaires inférieurs.

Source Quelques données statistiques sur les familles et leurs évolutions récentes, oct. 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *